dimanche 16 avril 2017

AMAZON(ES) ... AUX PHILIPPINES ?

Je discutais il y a quelques jours avec un ami allemand et la nouvelle qu’il m’a apprise m’a quelques peu surpris.

Mais il semblerait bien que cette fois, ce qui n’était qu’une rumeur jusqu’à ces derniers jours, se transforme en réalité. Comme j’ai déjà entendu plusieurs fois cette rumeur, sans qu’elle soit suivie de faits sur le terrain, je demeure circonspect.



Cela se produira-t-il cette fois ? Je l’espère.


Mais quelle est donc cette nouvelle ?
Tout simplement qu’’’Amazon’’ pourrait s’installer aux Philippines.


Amazon.com devrait mettre en place des opérations locales, dont une base de stockage, afin que ses produits puissent être expédiés sur l’ensemble de l’archipel, certainement à partir de Subic, voire d’une autre zone franche de la région de Manille.


Pas plus tard qu’hier, une deuxième source m’a confirmé la chose. Comme cette personne doit prochainement assister à une réunion commerciale à ce sujet, j’ai tout lieu de croire que l’information est véridique.

Maintenant, comme vous le savez si vous suivez mes petits blogs, une entreprise étrangère qui s’implique dans le commerce de détail n’est pas autorisée à opérer seule sur le marché philippin (d’où, il y a quelques années, le refus de Carrefour d’investir aux Philippines). C’est généralement la règle du soixante / quarante qui prévaut. Ce qui veut dire qu’Amazon va devoir s’associer avec un partenaire local qui détiendra au minimum soixante pour cent des parts de la société créée localement.



D’après ce que l’on a bien voulu me dire, Amazon s’associerait avec Philippine Retail Giant SM, Le Conglomérat de Henry Sy, le milliardaire philippin et propriétaire des SM Malls. Malls que l’on trouve dans toutes les grandes villes de l’archipel.

De plus, j’ai appris qu’Amazon serait impliqué dans la logistique, en partenariat avec la compagnie maritime Giant Philippine (2GO). Personnellement, je doute que 2GO puisse livrer selon les critères draconiens de délais et de fiabilité que sont ceux d’Amazon.
Souhaitons que 2GO s’intègre et fasse de ces critères  les siens.


À ce jour nous avons deux importantes sociétés de e-commerce aux Philippines : ‘’Lazada’’ et ‘’Alibaba’’. Bien que, depuis avril 2016, le capital de Lazada est majoritairement détenu par Alibaba.

L’arrivée d’Amazon aux Philippines pourrait signifier un changement majeur dans l’E-commerce sur l’archipel.

Cela entraînerait une concurrence très forte dans un marché quelque peu endormi où les plus gros font un peu la loi et où les prix demeurent relativement élevés.
Les magasins pratiquent des prix élevés et personne ne semble vouloir engager la ‘’guerre des prix’’. L’arrivée d’Amazon sur le marché pourrait changer la donne, ceci pour le plus grand profit du consommateur. 

De plus, des prix nettement plus abordables pourraient inciter plus de philippins à utiliser les services des sociétés de vente en ligne. Actuellement le Philippin préfère le cash et a du mal à acheter dans des magasins virtuels.




Les cartes de crédit sont encore peu utilisées sur le pays, sauf des cartes de débit qui sont, la plupart du temps, utilisées pour des retraits de cash dans les Distributeurs automatiques.

Sous la pression des Américains (j’aurais l’occasion de revenir là-dessus dans un prochain billet), le Gouvernement philippin devrait s’engager très prochainement dans une lutte contre le paiement en cash. Ce qui n’est pas gagné d’avance croyez-moi, car le cash est roi sur nos îles.  Donc certainement plus de clients potentiels pour des entreprises américaines comme Amazon. 

Étonnant comme les pièces du puzzle de la mondialisation se mettent en place sous nos yeux.

Les Philippins, une fois en possession de moyens de paiements électroniques, seront-ils plus enclin à acheter en ligne ? Possible, mais ils sont encore largement majoritaires ceux qui aiment ‘’voir et toucher’’ avant que d’acheter.

Lazada
Lazada.com est une société privée de commerce électronique allemande, fondée par Rocket Internet en 2011. En 2014, le groupe Lazada a exploité des sites en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam. Ses principaux investisseurs étaient Tesco, Temasek Holdings, Summit Partners, JPMorgan Chase, Investment AB Kinnevik et Rocket Internet.

Ses sites ont été lancés en mars 2012, avec un modèle commercial de vente  aux clients de produits provenant de leurs propres entrepôts. En 2013, il a été ajouté un modèle de marché qui a permis à des détaillants tiers de vendre leurs produits via le site de Lazada;
Depuis avril 2016, Lazada est majoritairement détenue par Alibaba Group.


Alibaba
Alibaba est une société chinoise de commerce électronique qui offre des services de vente de consommateur à consommateur, de business à consommateurs et de business à business, via les portails Web. Il fournit également des services de paiement électronique, un moteur de recherche d'achats et des services de cloud computing. Le groupe a débuté en 1999 lorsque Jack Ma a fondé le site Alibaba.com, un portail business-to-business pour relier les fabricants chinois aux acheteurs étrangers. En 2012, deux des portails d'Alibaba ont traité des ventes de 1,1 billions de yuans (170 milliards de dollars). 

Les fournisseurs d'autres pays sont représentés, mais avec des contrôles plus stricts que pour les entreprises chinoises. La société opère principalement en République populaire de Chine (RPC). À l'heure de clôture à la date de son premier appel public à l'épargne (IPO), le 19 septembre 2014, la valeur de marché d'Alibaba s'élevait à 231 milliards de dollars US. C'est le plus grand détaillant au monde en avril 2016 surpassant Walmart, avec des opérations dans plus de 190 pays,  ainsi qu'une des plus grandes entreprises d'Internet.

Alibaba est le détaillant le plus dominant au monde, générant plus de volume brut de marchandises (GMV) que Amazon.com et eBay combinés. Ses ventes et profits en ligne ont dépassé tous les détaillants américains (y compris Walmart, Amazon et eBay) combinés en 2015.  Le groupe s'est également développé dans l'industrie des médias et du divertissement.


SM Mall 

Je précise qu'en aucun cas je ne fais de la publicité pour Amazon.

Jusqu’à maintenant, pour certains achats comme tentes de camping, téléphones portables, caméras, etc., j’utilisais les services de Lazada. La livraison est certainement moins rapide que celle proposée par Amazon, de plus il y a parfois des ratés… Néanmoins, les prix sont corrects.

Amazon va-t-elle nous apporter un plus ?
Sur les prix, la disponibilité des produits et les délais de livraison ?
‘’Wait and see’’, comme nous avons l’habitude de dire ici.

À toutes et à tous je souhaite une excellente semaine, que la force soit avec vous.

Pour plus d'information ou des explications complémentaires, vous pouvez : laisser un commentaire en fin de ce blog ou me joindre par e-mail :jevisauxphilippines@gmail.com



     Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.



    Retrouvez-moi sur :
       Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines



jeudi 30 mars 2017

L'ÉCONOMIE PHILIPPINE ... 2016 / 2017 !

Résumé de l’économie des Philippines à la fin décembre 2016.

L’économie du pays a relativement bien résisté aux chocs économiques mondiaux en raison de : sa faible exposition aux titres internationaux (actions et CDS) ; de la diminution de sa dépendance aux exportations ; de sa consommation intérieure soutenue ; de l’envoi de fonds importants des Travailleurs philippins qui se trouvent à l’étranger,  ainsi que des investissements des migrants et d’une industrie d’externalisation en pleine expansion.


Le solde du compte courant a enregistré des excédents consécutifs depuis 2003, les réserves de change demeurent à des niveaux confortables et le système bancaire est stable.

Les efforts visant à améliorer l’efficacité de l’administration fiscale et la gestion des dépenses, ont grandement contribué à alléger le poids de la dette du pays et ont amené à un contrôle budgétaire plus rigoureux.

Les agences internationales de notation ont décerné et ce pour la première fois, un ‘’Investment grade’’ sur la dette souveraine du pays durant l’administration du Président Aquino. Ce qui fait que le pays n’a aucune difficulté à financer son déficit budgétaire.

Malgré de gros efforts de la part de l’administration, il n’a pas été possible au gouvernement de maximiser ses plans de dépenses.

Bien qu’il se soit amélioré, le ratio impôt/PIB reste faible et demeure une contrainte afin de soutenir des niveaux de dépense de plus en plus élevés, ainsi qu’à maintenir une forte croissance à plus long terme.

Néanmoins, la croissance économique s’est accélérée ces dernières années, on retient une moyenne de  6 % par an de 2011 à 2015, pourcentage à comparer aux 4,5 % durant la période du gouvernement Arroyo.


Bien que le classement de sa compétitivité se soit grandement amélioré, les Philippines occupant la 89ème place dans le classement Forbes, le pays éprouve toujours des difficultés à attirer les capitaux étrangers. Les Philippines n’ont pas connu une croissance régulière des investissements directs étrangers comme la Thaïlande, la Malaisie ou même l’Indonésie par exemple. 

Bien que l’économie ait connue une forte croissance sous l’administration Aquino (2010-016), les défis pour une croissance plus inclusive demeurent.

Le taux de chômage a légèrement diminué, mais reste élevé, atteignant environ 6,5 % de la population active. Mais le sous-emploi est lui très élevé, atteignant entre 18 et 19 % de la population en âge de travailler et le travail informel représente 40 % du total. Une économie souterraine qui sert de soupape de sécurité.

La pauvreté affecte au moins un quart de la population et plus de 60 % des pauvres habitent dans les zones rurales.

Le salaire journalier minimum de la province du Negros occidental vient d’être augmenté, passant de 293 Php à 303 Php (€ 6) pour huit heures de travail.

L’administration Aquino a plus particulièrement œuvré afin de stimuler les dépenses pour l’éducation, la santé, les transferts aux pauvres et autres programmes de dépenses sociales.
Néanmoins, les infrastructures restent sous-financées et le gouvernement s’appuie principalement sur le secteur privé pour financer les grands projets, ceci dans le cadre de son programme ‘’partenariat public-privé’’ (PPP).


Des efforts continus sont nécessaires pour améliorer la gouvernance, le système judiciaire, l’environnement réglementaire et les facilités générales pour faire des affaires aux Philippines. Les obstacles, difficultés et lenteurs, encore nombreux, sont des freins à l’investissement étranger sur l’archipel. Les Philippines sont classées au 89ème rang au niveau de l’environnement de la facilité pour y faire des affaires.

Nous pouvons néanmoins citer quelques réalisations notables au cours de ces dernières années.

- L’adoption de lois qui libéralisent l’entrée de banques étrangères dans le pays,
- L’assouplissement partiel de la loi sur le cabotage, permettant ainsi aux navires étrangers d’importer et d’exporter des marchandises dans l’archipel.
-  À noter également le passage de la loi antitrust.

Des progrès considérables  ont également été réalisés en ce qui concerne l’adoption d’une loi sur le tarif douanier et sa modernisation. Ceci afin de respecter les normes et engagements internationaux.

Cependant, la Constitution philippine, ainsi que d’autres lois, interdisent ou limitent la propriété étrangère dans des activités et secteurs importants.  Par exemple, la propriété foncière est interdite à un non national, le commerce de détail interdit aux étrangers, la participation dans des sociétés locales est limitée…


Quelques chiffres
Les Philippines sont classées 89ème meilleur pays pour y faire des affaires (Forbes).
Meilleur 1 

GDP (PIB) : 292 Milliards US$,
Croissance du GDP :  + 6,2 % (2016 / 2015),
GDP par habitant : $ 2,900,
Balance commerciale / GDP : 2,9 %,
Population : 103 millions,
Chômage : 6,3 %,
Inflation : 1,4 %.

Rang du pays dans différents secteurs de l’activité économique.

-          Les Philippines se classent en 83ème position pour ce qui est de la liberté de commercer,
-                           ‘’                                  83ème       ‘’                                     de la liberté monétaire,
-                           ‘’                                  63ème       ‘’                                     du respect des droits de propriété,
-                           ‘’                                  61ème       ‘’                                     de l’innovation,
-                           ‘’                                  83ème       ‘’                     au niveau de la technologie,
-                           ‘’                                129ème      ‘’                      au niveau de la protection des copies, copyright,
-                           ‘’                                110ème      ‘’                      Pour la protection des investisseurs,
-                           ‘’                                  90ème       ‘’                      au niveau de la corruption,
-                          ‘’                                   84ème      ‘’                      au niveau du poids des taxes et impositions,
-                          ‘’                                   64ème      ‘’                      pour ce qui est de la performance du marché.



Plus d'information, des explications ?
Laissez un commentaire à la fin de ce billet ou contactez-moi sous :
maretraiteauxphilippines@gmail.com


À tous et à toutes, une excellente fin de semaine.

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Retrouvez-moi sur :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines