lundi 14 juillet 2014

ACHETER UNE VOITURE ... AUX PHILIPPINES !

Vous souhaitez acheter un véhicule automobile aux philippines ?

Vous ne souhaitez pas être dépendant des transports en commun, votre lieu de résidence est très mal desservi par ces derniers, vous avez une grande famille ou vous souhaitez visiter le pays à votre rythme, un certain nombre de raisons qui font que vous voulez impérativement avoir votre propre véhicule.


La première question qui va se poser, un véhicule neuf ou d’occasion ?

Vous y connaissez-vous suffisamment pour contrôler la qualité et l’état d’un véhicule d’occasion ?
Mais peut être avez-vous un ami qui lui s’y connait.

Une petite anecdote, l’histoire de ce qui peut arriver sur l’archipel du sourire.
Un ami avait acheté une Honda Civic d’occasion, véhicule qui durant plusieurs années lui a donné entière satisfaction. Pas de problème particulier.

Suite au passage de Mylenio, un méchant typhon qui nous est tombé dessus sans prévenir, sa Honda est passée sous les eaux. Garage, démontage de tout ou presque et là surprise ; la coque du véhicule était soudée au niveau des sièges avant. Il s’agissait d’un véhicule en provenance du Japon et l’importateur, afin de ne pas payer les droits de douane, avait fait rentrer ce véhicule en pièces détachées, pièces découpées au chalumeau.

Pièces ressoudées et voiture ré-assemblée une fois arrivée sur le territoire philippin.
Une soudure mal faite et la voiture pouvait se casser en deux !
Donc méfiance. 


Maintenant quelle va être l’utilisation de ce véhicule ?
Uniquement des routes asphaltées et plus ou moins roulantes, ou bien la famille de votre épouse se trouve dans le fin fond d’une province où les routes sont plutôt des pistes, parfois des chemins boueux nécessitant l’utilisation d’un 4 x 4 ?

Pick-up, van, SUV, gros 4 x 4, familiale ?

Ici les garages, les concessions, en dehors des grandes villes… oubliez.
Le garagiste c’est plus un bricoleur, un réparateur à limite. Maintenant si vous lui apportez un modèle qu’il n’a jamais vu de sa vie, vous risquez fort de faire l’expérience des transports en commun et votre véhicule devra être remorqué jusqu’au plus proche véritable garagiste, garagiste qui peut être fort éloigné.

Encore un point dont il vous faudra tenir compte, essence ou diésel ?
Le diésel est un peu moins cher, disons 15 à 20 % moins cher que l’essence.
En ce moment l’essence, indice 95, est à 53 pesos du litre.

Donc je ne pourrais que vous conseiller de regarder autour de vous quels sont les modèles les plus courants.

 Les véhicules les plus populaires que l’on peut trouver sur le marché philippin.
Véhicules neufs ou récents : Mitsubishi Montero, Toyota Fortuner, Toyota Avanza, Mitsubishi Adventure, Isuzu Crosswind, Honda city et Civic, Hyundai Accent, Toyota Vios, Mitsubishi Mirage.


L’on trouve également des BMW, des Mercedes, des Ford, etc. Maintenant pour trouver des garages, réparateurs et pièces détachées, c’est une autre histoire.
La vitesse aux Philippines c’est une chose dépassée.

Limitation à 100 km/h sur les autoroutes et super highway, le reste du temps nous dirons que cela va être en fonction de la circulation et de l’état de la route. Disons entre 60 et 90 km/h, ne comptez pas aller beaucoup plus vite. Donc un véhicule qui roulerait à 250 km/h ne vous sera pas d’une grande utilité.

Prenons le cas ou vous avez choisi d’acheter un véhicule neuf.
Vous faites le tour des revendeurs qui seraient susceptibles de vous fournir un véhicule dans la première sélection que vous avez effectuée. Vous avez maintenant les brochures de Mitsubishi, Ford, Honda, Isuzu et Hyundai. Comparez les avantages et les inconvénients de chacun des modèles.

Ca y est, votre chois est arrêté, ce sera le modèle x de la marque Y.
Mettez plusieurs concessionnaires en concurrence et recherchez le meilleur prix.
Normalement lors de l’achat d’un véhicule neuf l’assurance est incluse dans le prix ainsi que l’enregistrement du véhicule au LTO pour au moins un an (certaines concessions offrent trois ans).

Il faut savoir qu’aux Philippines l’on renouvelle son immatriculation (enregistrement) tous les ans auprès du LTO, le Land Transportation Office. En fait l’on vous délivre un sticker que vous allez coller sur votre plaque d’immatriculation. Sur ce sticker est indiqué en gros l’année et en petits chiffres le numéro du sticker. Attention au ‘’Colorum’’, cette interdiction de circuler dans Manille un jour par semaine, jour qui dépend du dernier chiffre de votre plaque d’immatriculation.

Voir à ce sujet mon billet renouvellement d’un permis de conduire, permis-de-conduire-renouvellement


Donc si vous achetez un véhicule neuf dans une concession, c’est le garage qui va s’occuper de préparer tous les documents et vous allez pouvoir partir avec votre véhicule muni d’une plaque d’immatriculation provisoire.

Si vous achetez un véhicule d’occasion à un particulier, je vous conseille vivement de vous rendre au LTO avec lui afin de faire enregistrer le véhicule sous votre nom. Le véhicule devra dans ce cas subir un test antipollution (sur place au LTO). Vous souscrirez en même temps votre assurance, elles sont pléthore les compagnies autour du LTO, et en général les employés vous prêteront main-forte si vous éprouviez quelques difficultés, ceci pour quelques pesos.

Si vous passez par l’intermédiaire d’un revendeur pour acheter votre véhicule d’occasion, celui-ci se chargera des formalités. Passage au centre antipollution, changement de nom au LTO et assurance.

Comparés à l’Europe les véhicules d’occasion sont relativement chers. La plupart du temps ils sont correctement entretenus, mais mieux vaut être un connaisseur averti si vous faites l’achat directement à un particulier. Les recours ici, une fois la vente conclue, mieux vaut ne pas trop y songer.

Pour le prix d’un véhicule d’occasion dans un état correct vous comptez au moins 150.000 pesos.
Pour quelque chose de plus sérieux, à partir de 250.000 pesos.

Pour un véhicule neuf, à partir de 500.000 et il n’y a pratiquement pas de limite supérieure.
A noter que l’on trouve de petites jeeps locales, en plus ou moins bon état, à partir de 50.000 pesos.



L’achat d’une motocyclette suit les mêmes règles que ci-dessus.
L’immatriculation de la première année et l’assurance pour un an sont incluses dans le prix de vente des véhicules neufs.  


Vous voulez conduire aux Philippines ?
Lisez ou relisez mon billet à ce sujet. vous-voulez-conduire-aux-philippines


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Ainsi que chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.



Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,

la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.
                   
      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines







vendredi 4 juillet 2014

SENIOR CITIZEN CARD ... ET FOREIGNERS !

Dans ce billet je vais plus particulièrement m’adresser aux retraités, ou futurs retraités, qui vivent ou qui pense venir vivre prochainement aux Philippines. Donc des étrangers qui résident en permanence ici ou à ceux qui pensent résider prochainement sur l’archipel.

C’est au sujet de l’utilisation et souvent de la mauvaise utilisation de la ‘’Senior Citizen Card’’. 


J’ai toujours été surpris d’entendre certains de mes amis et relation me dire qu’ils possédaient une carte de Senior Citizen et qu’ils l’utilisaient afin d’obtenir des remises ou déductions sur leur notes d’hôtels, de restaurants et dans les transports en commun. Pour moi, dans mon idée, cette carte ne pouvait être utilisée que par des citoyens philippins, des personnes ayant la nationalité philippine.

Et là, je dis attention !

Les règles révisées de l’utilisation de la ‘’Senior Citizen Card’’ a été une des premières mesures législatives prise par le gouvernement Aquino en 2010. Il semblerait que l’abus de l’utilisation de cette carte ait présenté quelque intérêt de mise au point dans la présente administration.

Je sais que ce post n’aura pas grand attrait auprès de mes lecteurs les plus jeunes, néanmoins, il leur permettra peut-être de prendre conscience qu’il existe des lois dans ce pays et qu’il ne faut pas prendre pour argent comptant ce qui peut ce raconter ici ou là, sur tel ou tel sujet.

Nous faisons tous parti d’un groupe, celui de ceux qui ont atteint ou dépassé les ‘’golden years’’ (comme moi depuis peu) et celui de ceux qui aspirent à vivre assez longtemps afin d’atteindre ces années d’or.

Ce qui fait qu’en réalité ce billet peut  intéresser tout le monde, ou presque.

D’autre part, pour ceux d’entre vous qui vivent ici, vous avez certainement de la famille du côté de votre femme dont un, ou plusieurs membres, est âgé de soixante ans ou plus. Donc, indirectement ce post peut vous donner quelques informations utiles que vous pourrez transmettre.

Vous voudrez bien tenir compte du fait que je ne donne aucune opinion personnelle, je ne discute pas de la chose, je ne fais que reporter ce qu’il en est exactement.


Je pourrais simplement dire que je comprends parfaitement la position du gouvernement philippin, l’archipel n’est pas une terre d’asile. Nous nous trouvons dans un pays en voie d’industrialisation  et ce pays n’a pas, comme certains autres que je ne citerai pas, vocation à ramasser et à financer toute la misère du monde des émigrés économiques. Il a assez à faire avec sa propre misère.

Petite aparté, il y a de plus en plus de cloches occidentales qui pourrissent dans des pays de la zone et pour n’en citer que deux, je dirais la Thaïlande et le Cambodge. Sexe, drogues et alcool ne font pas toujours bon ménage et je ne souhaite pas que les Philippines puissent attirer ce genre de personnage en leur accordant certaines facilités financières.

C’est mon point de vue, je laisse à chacun sa propre interprétation de la chose.


Revenons à la Senior Citizen Card .

Si jamais vous pensez que j’ai pu faire une erreur d’interprétation ou que je me suis trompé sur tel ou tel avantage accordé aux Senior Citizens, n’hésitez pas à m’en informer. Néanmoins, je vous invite à bien lire le document officiel, en anglais, je vous donne le lien en fin d’article. 

 Republic Act No. 9994 of the Expanded Senior Citizen Act of 2010.
Que vous trouverez en fin de l'article.

La loi a changé de façon significative durant les huit dernières années (au moins trois modifications majeures), aussi ce qui pouvait être vrai, ou considéré comme vrai en 2005 ou 2006, ne l’est plus en 2014.

Existe-t-il, de nos jours, un programme pour les Seniors Citizen qui leur permette d‘obtenir des réductions, voire des remises, aux Philippines ? Sans aucune contestation je réponds oui.  
Parmi les avantages dont peuvent bénéficier les Seniors Citizens aux Philippines nous pouvons citer :
- Des réductions sur les achats de médicaments, les vaccins, les accessoires et équipements médicaux,
- Des réductions sur les prix des transports en véhicules publics, jeepneys, taxis, bus, navettes, etc.

Avantages auxquels nous devons ajouter, pour les Seniors Citizen indigents et je souligne indigents.

- Vaccination gratuite contre la grippe et les maladies pulmonaires,
- Une allocation de Php. 2.000 pour le plus proche parent, en cas de décès du Senior Citizen indigent,
- Une remise de 5 % sur les factures d’eau et d’électricité, à la condition que les consommations soient de moins de 30 m3 pour l’eau et de moins 100 Kw pour l’électricité, tout ceci par mois,
- Une assistance gouvernementale sous la forme d’une pension de Php 500, d’une couverture maladie PhilHealth et d‘une aide sociale (assistance pour de la nourriture, des médicaments et éventuellement d’une petite aide financière).

Quelle est la loi qui couvre ces avantages dont peuvent bénéficier les Senior Citizens ?
La RA (Republic Act) 9994, plus connue sous le nom de ‘’Expanded Senior Citizenz Act of 2010.




Quelles sont les personnes couvertes par cette loi ?

Les personnes qui résident aux Philippines, qui sont de nationalité philippine et qui sont âgés de plus de 60 ans.
Seuls les personnes possédant la nationalité philippine peuvent légalement bénéficier des remises et discounts accordés par la Senior Citizen Card au titre de la RA 9994.

Ce qui veut dire que les Philippins qui ont perdu leur nationalité, ceux qui ont fait le choix de la nationalité américaine par exemple, mais qui viennent passer leur retraite aux Philippines (ils résident alors sous un visa 13 g), ne sont plus Philippins et ne peuvent prétendre à la Senior Citizen Card.

Je connais plusieurs amis et relations qui continuent à utiliser leurs Senior Citizens Cards afin de bénéficier de remises et de discounts. Attention mes amis, la nouvelle loi est précise : seuls les Philippins ayant la citoyenneté peuvent bénéficier des avantages offerts par la Senior Citizen Card !

Pourquoi semble-t-il y avoir confusion et une certaine incompréhension ?

La première loi concernant les Senior Citizens.
Au début des années 90, la première loi concernant les Senior Citizens a été promulguée, la RA 7432.

Ceci en forme de remerciement aux anciens pour leur participation au développement du pays.

Entre autres une remise de 20 % sur les achats de biens essentiels et les services.

La majorité des écrits officiels et semi-officiels au sujet de cette loi pouvaient porter à confusion au sujet de son application.  Aux résidents permanents et aux Citoyens philippins ?
Pourtant, la loi en elle-même disait clairement que : les discounts et privilèges accordés aux Senior Citizens sont exclusivement réservés aux Senior Citizens de nationalité philippine et porteurs de la carte. 

Filipino Citizens only !



Je ne suis résident aux Philippines que depuis le milieu des années 90 et je dois vous avouer qu’à cette époque je ne m’intéressais absolument pas à la ‘’Carte des Vieux’’, je dirais ‘’anciens’’ de nos jours.

Mais la RA 7432 était claire, le ‘’Programme’’ était réservé aux seuls Citoyens philippins, pas de confusion possible.

Arrive la RA 9527 et là commence la confusion.
En 2003 la RA 7432 est amendée par la RA 9257, plus connue sous le nom de ‘’Expanded Senior Citizens Act of 2003’’, qui offre des bénéfices et privilèges additionnels aux Senior Citizens.

Il y a, dans la RA 9257, des procédures spéciales qui autorisent certains officiels du gouvernement, comme les Barangay Captains par exemple, à accorder des Cartes d’identité de Senior Citizens à d’autres personnes que les Filipino Senior Citizens, ce qui peut inclure des étrangers résidents, à la condition toutefois qu’ils aient contribué à apporter quelque chose à la communauté locale. Distribution de nourriture, de médicaments, de vêtements, donation, organisation de manifestations, etc.

À partir de 2003 et ce jusqu’en 2007, les LGU (Local Government Unit) avaient légalement la possibilité de délivrer des Seniors Citizens Discount Cards aux étrangers résidents étrangers qui, aux yeux des officiels gouvernementaux, se trouvaient être ‘’méritants’’.

Ce dernier mot laissant la porte ouverte à de nombreuses interprétations.

Donc il se pourrait très bien que nous trouvions un nombre non négligeable d’étrangers résidents, qui sont à l’heure actuelle en possession d’une carte de Senior Citizen. Je précise, carte obtenue légalement à une certaine époque.

Tout ceci a semble-t-il mené à une certaine confusion.


Maintenant si vous possédez une telle carte et qu’un quelconque personnage local vous dit que vous ne devriez pas posséder une telle carte et que le fait de l’utiliser peut vous emmener en prison, avant que d’être déporté, je comprendrai que, comme nos amis américains, le WTF puisse vous passer par l’esprit (pour le WTF, je peux simplement vous dire que le W veut dire What et que le T veut dire The ; pour le F, faites travailler votre imagination ou le dictionnaire ; précision, il s’agit de ‘’slang’’).

Donc attention, la loi a changé, les choses sont quelque peu différentes de nos jours.

Je vous mets la RA 9994 en fin d'article et le lien pour ''IRR for RA 9994'' en attachement, au format PDF.

Pour ceux qui ne comprendraient pas bien la langue de Shakespeare,
5.1 Senior Citizen or Elderly -
Fait référence à tout citoyen philippin qui est résident aux Philippines et qui est âgé de 60 ans ou plus .
Cela s’applique également aux Senior Citizens qui possèdent la double nationalité et qui résident aux Philippines depuis au moins six mois.

Donc il est clair que la loi ne s’applique pas aux étrangers qui n’ont pas la nationalité philippine ou la double nationalité.


Je vous suggère de porter une attention particulière aux sections 3 et 4 de l’article 24. 

L’utilisation des privilèges des Senior Citizens, par une personne qui n’a pas le droit d’utiliser ces privilèges, est punissable d’une amende qui ne pourra être inférieure à Php. 50.000 et d’une peine d’emprisonnement qui ne pourra être inférieure à six mois.

Donc si nous interprétons bien le ‘’and’’ (et), qui n’est pas un ‘’or’’ (ou), cela veut dire une amende d’au moins 50.000 pesos (mais ce peut-être plus) et une peine de prison d’au moins six mois (ce peut-être également plus).

En plus de la prison.
Section 4 de l’article 24, si l’offensant est étranger (foreigner ou alien) il ou elle sera immédiatement déporté après avoir purgé sa peine de prison, sans autre forme de procédure de déportation.

Extrait d’une lettre envoyée par le Department of Social Welfare and Development, l’Agence Gouvernementale en charge du programme ‘’Seniors Citizens Discount program’’.


Donc en tant qu’étranger ou Philippin ayant perdu sa nationalité, vous ne pouvez adhérer au ‘’Senior Citizens Discount program’’.

Mais les choses changent au fil des ans, peut-être le système changera-t-il dans les prochaines années, wait and see !

Bon, maintenant chacun fait ce que bon lui semble.
Risquer la déportation, après la prison, pour 20 % de remise sur quelques biens et services ?

Toujours est-il que je ne vais pas faire de demande de Senior Citizen ID Card, ce qui était mon intention première lorsque j’ai commencé à me renseigner sur la chose.

Le lien pour IRR of RA 9994 : 


Republic Act No. 9994 of the Expanded Seniors Citizen Act of 2010
Who are considered as Senior Citizens?
Any resident citizen of the Philippines at least sixty (60) years old;
Who are considered Indigent Senior Citizens?
Indigent senior citizen refers to any elderly who is frail, sickly or with disability, and without
pension or permanent source of income, compensation or financial assistance from his/her
relatives to support his/her basic needs, as determined by the Department of Social Welfare and
development (DSWD) in consultation with the National Coordinating and Monitoring Board
What are the benefits provided by the new law?
1. the grant of twenty percent (20%) discount and exemption from the value -added tax (VAT), if
applicable, on the sale of the following goods and services from all establishments, for the
exclusive use and enjoyment or availment of the senior citizen:
a. on the purchase of medicines, including the purchase of influenza and
pnuemococcal vaccines, and such other essential medical supplies, accessories
and equipment to be determined by the Department of Health (DOH).
b. on the professional fees of attending physician/s in all private hospitals,
medical facilities, outpatient clinics and home health care services;
c. on the professional fees of licensed professional health providing home health
care services as endorsed by private hospitals or employed through home health
care employment agencies;
d. on medical and dental services, diagnostic and laboratory fees in all private
hospitals, medical facilities, outpatient clinics, and home health care services, in
accordance with the rules and regulations to be issued by the DOH, in
coordination with the Philippine Health Insurance Corporation (PhilHealth);
e. in actual fare for land transportation travel in public utility buses (PUBs), public
utility jeepneys (PUJs), taxis, Asian utility vehicles (AUVs), shuttle services and
public railways, including Light Rail Transit (LRT), Mass Rail Transit (MRT), and
Philippine National Railways (PNR);
f. in actual transportation fare for domestic air transport services and sea
shipping vessels and the like, based on the actual fare and advanced booking;
g. on the utilization of services in hotels and similar lodging establishments,
restaurants and recreation centers;
h. on admission fees charged by theaters, cinema houses and concert halls,
circuses, leisure and amusement; and
i. on funeral and burial services for the death of senior citizens;
2. exemption from the payment of individual income taxes of senior citizens who are considered
to be minimum wage earners in accordance with Republic Act No. 9504;
3. the grant of a minimum of five percent (5%) discount relative to the monthly utilization of
water and electricity supplied by the public utilities: Provided, That the individual meters for the
foregoing utilities are registered in the name of the senior citizen residing therein: Provided,
further, That the monthly consumption does not exceed one hundred kilowatt hours (100
kWh) of electricity and thirty cubic meters (30 m3) of water: Provided, furthermore, That the
privilege is granted per household regardless of the number of senior citizens residing
therein;
4. exemption from training fees for socioeconomic programs;
5. free medical and dental services, diagnostic and laboratory fees such as, but not limited to, xrays,
computerized tomography scans and blood tests, in all government facilities, subject to the
guidelines to be issued by the DOH in coordination with the PhilHealth;
6. the DOH shall administer free vaccination against the influenza virus and pneumococcal
disease for indigent senior citizen patients;
7. educational assistance to senior citizens to pursue post secondary, tertiary, post tertiary,
vocational and technical education, as well as short-term courses for retooling in both public and
private schools through provision of scholarships, grants, financial aids, subsides and other
incentives to qualified senior citizens, including support for books, learning materials, and uniform
allowances, to the extent feasible: Provided, That senior citizens shall meet minimum admission
requirements;
8. to the extent practicable and feasible, the continuance of the same benefits and privileges
given by the Government Service Insurance System (GSIS), the Social Security System (SSS)
and the PAG-IBIG, as the case may be, as are enjoyed by those in actual service;
9. retirement benefits of retirees from both the government and the private sector shall be
regularly reviewed to ensure their continuing responsiveness and sustainability, and to the extent
practicable and feasible, shall be upgraded to be at par with the current scale enjoyed by those in
actual service;
10. to the extent possible, the government may grant special discounts in special programs for
senior citizens on purchase of basic commodities, subject to the guidelines to be issued for the
purpose by the Department of Trade and Industry (DTI) and the Department of Agriculture (DA);
11. provision of express lanes for senior citizens in all commercial and government
establishments; in the absence thereof, priority shall be given to them; and
12. death benefit assistance of a minimum of Two thousand pesos (Php2, 000.00) shall be
given to the nearest surviving relative of a deceased senior citizen which amount shall be subject
to adjustments due to inflation in accordance with the guidelines to be issued by the DSWD.
What if the establishment already offers a discount, will the senior citizen be entitled to it
on top of the 20% discount provided by the law?
In the purchase of goods and services which are on promotional discount, the senior citizen can
avail of the promotional discount or the discount provided by the new law, whichever is higher.
How will the establishments granting the discount treat such discounts for tax purposes?
The establishment may claim the discounts granted as tax deduction based on the cost of the
goods sold or services rendered: Provided, That the cost of the discount shall be allowed as
deduction from gross income for the same taxable year that the discount is granted: Provided,
further, That the total amount of the claimed tax deduction net of VAT, if applicable, shall be
included in their gross sales receipts for tax purposes and shall be subject to proper
documentation and to the provisions of the National Internal Revenue Code (NICR), as amended.
What are the other benefits granted by law?
1) Private entities that will employ senior citizens as employees, upon the effectivity of the Act,
shall be entitled to an additional deduction from their gross income, equivalent to fifteen percent
(15%) of the total amount paid as salaries and wages to senior citizens, subject to the provision of
Section 34 of the NIRC, as amended: Provided, however, That such employment shall continue
for a period of at least six (6) months: Provided, further, That the annual income of the senior
citizen does not exceed the latest poverty threshold as determined by the National Statistical
Coordination Board (NSCB) of the National Economic and Development Authority (NEDA) for that
year.
2) The Department of Education (DepED), the Technical Education and Skills Development
Authority (TESDA) and the Commission on Higher Education (CHED), in consultation with
nongovernmental organizations (NGOs) and people's organizations (POs) for senior citizens,
shall institute programs that will ensure access to formal and nonformal education.
3) The DOH, in coordination with local government units (LGUs), NGOs and POs for senior
citizens, shall institute a national health program and shall provide an integrated health service for
senior citizens. It shall train community-based health workers among senior citizens and health
personnel to specialize in the geriatric care and health problems of senior citizens. Throughout
the country, there shall be established a "senior citizens' ward" in every government hospital. This
geriatric ward shall be for the exclusive use of senior citizens who are in need of hospital
confinement by reason of their health conditions. However, when urgency of public necessity
purposes so require, such geriatric ward may be used for emergency purposes, after which, such
"senior citizens' ward" shall be reverted to its nature as geriatric ward.
4) At least fifty percent (50%) discount shall be granted on the consumption of electricity,
water, and telephone by the senior citizens center and residential care/group homes that are
government-run or non-stock, non-profit domestic corporation organized and operated primarily
for the purpose of promoting the well-being of abandoned, neglected, unattached, or homeless
senior citizens, subject to the guidelines formulated by the DSWD.
5) The national government shall include in its national shelter program the special housing
needs of senior citizens, such as establishment of housing units for the elderly.
6) The Department of Transportation and Communications (DOTC) shall develop a program to
assist senior citizens to fully gain access to public transport facilities.
7) The government shall provide incentives to individuals or nongovernmental institution caring
for or establishing homes, residential communities or retirement villages solely for, senior citizens,
as follows:
"(1) realty tax holiday for the first five (5) years starting from the first year of
operation; and
"(2) priority in the construction or maintenance of provincial or municipal
roads leading to the aforesaid home, residential community or retirement village.
8) Additional Government Assistance
(1) Social Pension
"Indigent senior citizens shall be entitled to a monthly stipend amounting to Five
hundred pesos (Php500.00) to augment the daily subsistence and other medical
needs of senior citizens, subject to a review every two (2) years by Congress, in
consultation with the DSWD.
(2) Mandatory PhilHealth Coverage
All indigent senior citizens shall be covered by the national health insurance
program of PhilHealth. The LGUs where the indigent senior citizens resides shall
allocate the necessary funds to ensure the enrollment of their indigent senior
citizens in accordance with the pertinent laws and regulations.
(3) Social Safety Nets. Social safety assistance intended to cushion the effects of
economics shocks, disasters and calamities shall be available for senior citizens.
The social safety assistance which shall include, but not limited to, food,
medicines, and financial assistance for domicile repair, shall be sourced from the
disaster/calamity funds of LGUs where the senior citizens reside, subject to the
guidelines to be issued by the DSWD.

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

www.philippinestoursetvoyages.blogspot.com

Ainsi que chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.



Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,

la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.
                   
      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines