jeudi 11 mai 2017

LES DIX ERREURS ... MISE À JOUR !

C’est un billet que j’écrivais il y a près de quatre ans de cela et depuis les choses n’ont que peu évolué.

Je dirais même que le plus grand changement se situe au niveau du nombre d’années que j’ai passé aux Philippines ; ce ne sont plus seize ans de présence sur l’archipel que j’affiche au compteur, mais bel et bien vingt années d’une vie simple, calme, tranquille, reposante et sans stress.

Dimanche dernier, tnous étions invités à l’anniversaire d’une ‘’Komadre’’, une marraine de Sébastian notre petit dernier. Quelque chose de simple, au niveau philippin tout du moins… pas de ballons, pas de pétards, mais tout de même de nombreux plats, des boissons avec et sans alcool en veux-tu en voilà et l’éternel vidéoke sans lequel une fête n’est jamais complète au pays des 7.107 îles.



Ici l’on adore chanter et l’on ne s’en prive pas. Il faut dire que, sauf à de rares exceptions, le Philippin est un chanteur né. Cela se gâte parfois, plus particulièrement pour les hommes, quand l’alcool commence à faire son effet. J’ai parfois entendu de nouvelles versions de chansons connues qu’il m’était pourtant impossible de reconnaître.


Dimanche dernier, trente avril, nous étions invités à l’anniversaire d’une ‘’Komadre’’, une marraine de Sébastian notre petit dernier. Quelque chose de simple, au niveau philippin tout du moins… pas de ballons, pas de pétards, mais tout de même de nombreux plats, des boissons avec et sans alcool en veux-tu en voilà et l’éternel vidéoke sans lequel une fête n’est jamais complète au pays des 7.107 îles.

Ici l’on adore chanter et l’on ne s’en prive pas. Il faut dire que, sauf à de rares exceptions, le Philippin est un chanteur né. Cela se gâte parfois, plus particulièrement pour les hommes, quand l’alcool commence à faire son effet. J’ai parfois entendu de nouvelles versions de chansons connues qu’il m’était pourtant impossible de reconnaître.

Mais revenons au sujet de ce billet et regardons quelles sont les modifications, les tendances et changement de ces dernières années sur les dix principales erreurs commises par les candidats à l’expatriation aux Philippines.

Les dix erreurs les plus fréquentes des postulants à l’expatriation

Cela fait maintenant presque seize années que je vis en permanence aux Philippines et un peu plus de deux ans que j’ai commencé ce petit blog.


Petit blog dans lequel je m’efforce de vous faire partager, de vous donner une idée aussi réaliste que possible de ce que peut être la vie d’un ‘’expat’’ Français au pays des 7.107 î les, tout en essayant d’y ajouter un peu d’humour, de mon humour tout du moins.

Comme je le dis et l’écrits régulièrement, tout n’est pas parfait, il y a du bon et du moins bon, mais dans l’ensemble le bilan est largement positif et si c’était à refaire, sans aucune hésitation,  je signe à nouveau.

Venir s’installer aux Philippines ne doit pas être pris à la légère, c’est quelque chose qui doit être mûrement réfléchi, cela ne fait aucun doute et je pense que tout lecteur qui a lu mes posts à ce sujet en est convaincu.
Souvent le problème est que les décisions que chacun doit prendre ne sont pas toujours évidentes à appréhender.

De plus et pour tout compliquer, vient s’ajouter le fait que pour chaque question que vous vous posez, il y a très souvent de nombreuses réponses données, réponses qui parfois s’opposent, ce qui ne manque pas d’en dérouter certains.


En effet il y a de grandes chances pour que, à chaque question que vous allez vous poser avant de faire le grand saut, vous allez recevoir une cinquantaine de réponses différentes les unes des autres. Ces dernières pouvant provenir d’expats installés de plus ou moins longue date, d’amis, de sites sur le Web, de forums, toujours sur le Web, de livres, de la famille, etc.

Pas facile de s’y retrouver dans ce fourmillement de réponses qui parfois s’opposent les unes aux autres.
N’oubliez pas que chacun a son propre standard de vie ; un standard qui est parfait pour un Américain ne le sera certainement pas pour un Français et vice-versa.

Cela fait maintenant un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, que je vis ici.
J’ai voyagé dans de nombreux autres pays, séjourné plus ou moins longuement dans certains d’entre eux, mais c’est aux pays des 7.107 îles que j’ai passé le plus grand nombre d’années, de plus j’y ai fait ma vie et fondé une famille.

J’ai répondu à de nombreuses questions qui m’ont été posées sur ce blog, j’ai observé de nombreux expats qui sont venus s’installer ici, certain sont repartis après un petit tour, d’autres ont fait les efforts nécessaires afin de s’y intégrer, d’autres encore sont toujours en phase d’adaptation, voire d’ajustement.

Par ailleurs, sans être un expert, qui peut l’être en cette matière,  je vais vous parler dans ce post de dix erreurs qui pour moi sont parmi celles les plus communément commises par les nouveaux arrivants ou les postulants à l’arrivée.


Encore une fois je ne prétends pas détenir toute la vérité, je me base uniquement sur ma petite expérience et mes observations.

Ne vous inquiétez pas, j’ai moi-même fait de nombreuses erreurs et si je peux éviter à quelques-uns de commettre les mêmes, ce petit post aura atteint son but.

Je sais que chacun d’entre nous est différent, il se peut que certains trouvent mes propos inutiles, qu’ils ne se sentent pas concernés, mais je le répète ces sujets reviennent néanmoins régulièrement sur le tapis.
Sans ordre, un peu comme cela me vient :


Penser que vous allez pouvoir trouver facilement un emploi ici

Vous avez besoin de moyens financiers pour vivre, voire survivre aux Philippines, mais il y a de grandes chances que ce ne soit pas en travaillant pour une entreprise ou pour une quelconque personne.
Avec un taux de chômage qui doit avoisiner les 50 %, de nombreux jeunes qualifiés et diplômés qui sont sans emplois, les emplois sont réservés aux locaux, ne pensez pas trouver un job ici.

Tout du moins, sauf à de très rares exceptions près qui se comptent sur les doigts de la main, n’attendez pas trouver un emploi aux Philippines, tout du moins un emploi tel qu’on le conçoit en occident.
Par contre il est possible de générer des revenus, mais pas de la façon dont vous pensez quand vous pensez ‘’emploi’’.

Le lac et le volcan Taal

Difficile, mais pas impossible, encore faut-il savoir sortir des sentiers battus.
Voir à ce sujet mon petit livre ‘’101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’, sur la page Livres de ce blog.



Penser que vous allez pouvoir trouver facilement un emploi ici (mise à jour mai 2017).

À ce sujet les choses n’ont que très peu évolué ; je dirais même que pour certains, principalement ceux qui tiraient leurs revenus d’une activité sur le Net, la crise économique mondiale qui sévit a considérablement asséché leur source de revenus. Pour ceux qui gagnaient leur vie exclusivement de cette façon, je dirais que la situation est devenue parfois critique, plus spécialement pour ceux qui font de l’e-commerce. Concurrence des gros comme Amazon, Lazada, etc., plus crise économique.  

Néanmoins, l’émergence d’une classe moyenne avide de produits importés offres quelques belles opportunités dans les biens de consommation. Le secteur des services, comme les services aux automobilistes par exemple, devrait également présenter des débouchés. Dans le secteur des IT, le BPO pour des entreprises françaises est sous représenté. Particulièrement du fait d’un manque de personnel parlant français, mais il existe des solutions.

L’investissement immobilier, en vue de la location, présente également quelques possibilités, plus précisément dans les grandes villes. Les infrastructures se développent et de nouvelles techniques et matériaux de construction sont en demande. Le développement de ces infrastructures devrait booster considérablement le tourisme, un secteur en devenir, à la condition de sortir des sentiers battus.

Le nombre d’entreprises étrangères qui s’installent aux Philippines est en augmentation régulières et nombres de ces entreprises recherchent du personnel bilingue français / anglais.
Donc quelques emplois de salariés, attention tout de même… plus de contrats de détachés, mais des embauches sous contrats locaux.


Penser que vous allez pouvoir acheter un terrain, une propriété ou faire construire
C’est une obsession pour certains d’entre vous, pourtant je pense en avoir longuement parlé dans d’autres posts. La Constitution Philippine interdit à un non ressortissant de devenir propriétaire terrien, interdiction pour un étranger de posséder la moindre parcelle du territoire philippin. C’est clair, net, précis et sans ambigüité.

Il faut préciser que certains Condominiums, ce que l’on pourrait assimiler à des appartements, peuvent être achetés par des non ressortissants, ceci à certaines conditions qui ne sont pas spécialement draconiennes. Quelques ‘’villages’’ avec des maisons individuelles bénéficient également de ce privilège.


Maintenant peut-être que l’on vous a parlé de la possibilité de louer un terrain sur la base d’un bail de 25 ou 50 ans, ou bien de créer une société ou encore d’utiliser un trustee.
Sauf à très bien connaître, à très, très bien connaître, je vous déconseille vivement de vous lancer dans une telle opération.
Maintenant pour ceux qui vivent ici depuis plus de quinze ans, qui ont les connaissances et les contacts … et encore !

Si vous êtes marié à une ressortissante philippine, à une Pinay, de préférence de longue date, vous pouvez très bien envisager d’acheter le terrain sous le nom de votre épouse et de faire construire votre ‘’home sweet home’’.  Je conseille néanmoins de faire rédiger et enregistrer un petit contrat qui stipule que la propriété est sous le nom des deux époux.


Penser que vous allez pouvoir acheter un terrain, une propriété ou faire construire (mise à jour mai 2017)

Quelques modifications ; pour ceux qui sont mariés avec un ressortissant philippin, la possibilité de faire enregistrer un bien immobilier sous le nom des deux époux. Ce qui va permettre, en cas d’annulment ou de divorce, de ne pas tout perdre pour celui ou celle qui a financé.  Vente et partage 50 / 50.

Tomber un peu trop vite amoureux et vous marier en toute hâte

Même si vous souhaitez faire construire et que vous pensez que le meilleur moyen est d’épouser une ‘’Pinay’’ d’urgence … je vous conseille d’attendre un peu, beaucoup. A moins que vous n’ayez l’âme du mouton juste avant la tonte ou de l’oiseau qui n’attend que de se faire plumer. 

Pour les amateurs j’ai des exemples, croustillants pour certains, d’autres sont dramatiques.

Pensez-vous réellement connaître une personne avec laquelle vous êtes en relation sur le net depuis quelques mois ?
Pensez-vous que la première fille ou jeune femme rencontrée dans un Mall ou dans un bar fera une bonne épouse. 



Je sais qu’il y a des exemples de couples qui se sont rencontrés ainsi, qui se sont mariés rapidement et qui vivent parfaitement heureux. Oui cela existe, mais ils sont très largement minoritaires ces couples du style ‘’Love at firts sight’’. 

Donc ne vous emballez-pas, laissez au temps, le temps de prendre son temps, ne bousculez pas les habitudes de notre temps philippin, merci d’avance.

Je sais, l’amour est aveugle, mais je connais quelques histoires particulièrement horribles d’hommes qui à peine arrivés sont tombés amoureux, se sont mariés, ont acheté et fait construire sous le nom de l’épouse et qui ont tout perdu.

Ce n’est pas l‘apanage des Philippines, cela arrive partout, cela pourrait vous arriver dans votre pays d’origine, donc réfléchissez, faites tourner des milliers de fois votre … dans votre pantalon, plutôt que de risquer de tomber dans un piège, dans une escroquerie qui vous laissera nu comme un nouveau-né.


Oui je sais, vous me direz : « Pas à moi, cela ne m’arrivera pas ».
Toutes les personnes à qui cela est arrivé pensaient exactement la même chose.

Allez faire un tour sur les sites de la toile réservés aux escroqueries, cela vous donnera une petite idée de ce qui peut se passer si vous n’y prenez garde. Je dois également avoir deux ou trois posts qui abordent le sujet.



Tomber un peu trop vite amoureux et vous marier en toute hâte (mise à jour mai 2017)

Aucun changement dans cette catégorie des erreurs qui peuvent être commises par un nouvel arrivant ; à la limite je pourrais conseiller la visite d’un ou d’une voyante, mais c’est SGDG.      


Quelques modifications ; pour ceux qui sont mariés avec un ressortissant philippin, la possibilité de faire enregistrer un bien immobilier sous le nom des deux époux. Ce qui va permettre, en cas d’annulment ou de divorce, de ne pas tout perdre pour celui ou celle qui a financé.  Vente et partage 50 / 50.



Penser tous aux même vieilles idées d’affaire à créer

Combien d’expats ont investis dans un sari-sari store, dans un jeepney ou dans un internet-café ?
Un sari-sari store, 18 heures par jour pour gagner des cacahuètes ; un jeepney, peut-être si vous conduisez vous-même cela peut-il vous rapporter quelques centaines de pesos, mais il y a également pas mal de contraintes ! Un Internet café ? Avez-vous calculé l’investissement, les salaires, l’amortissement, les autres charges ? Sortez des sentiers battus.

Je parle de tout cela dans mon petit livre et avec des chiffres.

Vous pensez être meilleurs que les locaux ?
Vous pensez pouvoir faire mieux ?
N’oubliez pas qu’un Philippin peut faire vivre sa famille avec des revenus mensuels qui tournent autour de 8 à 10.000 pesos.

Pourriez-vous le faire ?  Pourrez-vous accepter de manger du riz et du poisson séché au ‘’toyo’’ à longueur d’année ?



Penser tous aux même vieilles idées d’affaire à créer (mise à jour mai 2017)

Les jeepneys sont de plus en plus remplacés par des véhicules plus récents. De plus, les bus fer de lance du  transport de passagers sur l’archipel, connaissent un développement sans précédent. Mais en tant qu’étranger ce secteur d’activité vous est interdit. Il existe des possibilités mais, premièrement l’investissement initial est relativement élevé et deuxièmement je vous conseille de bien, vraiment très bien connaître le secteur et d’avoir un excellent partenaire local fiable.
l



Penser que les choses vont certainement être un peu différentes, mais que ce ne sera pas un gros problème


Pas si vite, je vous arrête tout de suite.
Vous êtes venus en vacances plusieurs fois et vous pensez que la différence n’est pas si grande.
Il y a des hôtels, des restaurants, vous avez un peu voyagé dans des endroits touristiques où pratiquement tous les gens parlaient anglais, rien ne vous a réellement semblé insurmontable.

Oui, mais vous êtes à chaque fois venus durant les mois de décembre ou de janvier, la température pour vous était presque agréable, un peu chaud peut-être certaines journées. Attendez de passer votre premier ‘’été’’philippin, quand les températures peuvent dépasser le 36 º C et qu’elles ne descendent pas au- dessous de 28 º C au petit matin, ceci avec un taux d’humidité qui approche les 100 %.

Tous les petits problèmes au quotidien qui, s’ils ne sont pas insurmontables, demandent tout de même une petite adaptation. J’en ai longuement parlé dans d’autres posts, je ne reviendrai pas dessus.


Penser que les choses vont certainement être un peu différentes, mais que ce ne sera pas un gros problème (mise à jour mai 2017)


Pas ou peu de changement à attendre. Il fait toujours aussi chaud ; l’anglais se fait plus anecdotique dans certains lieux reculés de l’archipel ; les distributeurs de monnaie sont toujours vides ; les queues au supermarché toujours aussi longues, etc.


Sous-estimer le coût de la vie

Du côté de Coron

Il existe tellement de livres, de revues, de pages sur le net, de blogs, qui vous disent, qui vous affirment que vous pouvez vivre ici comme un roi sur un budget de 500 à  600 US$, que cela en devient ridicule.

Oui le coût de la vie est moins cher, principalement dans deux secteurs qui sont les locations et les transports.

Un autre critère dont il faut également tenir compte est la parité peso / US$ ou pour nous Européens celle euro /peso philippin. Il y a encore un an  un euro changé nous donnait 55 pesos. 
Il y a deux ans nous avions 75 pesos pour un euro ; aujourd’hui tout juste 50 ! Plus de trente pour cent de notre pouvoir d’achat qui a foutu le camp ! 

Ceci c’est pour la parité, il nous faut également tenir compte de l’inflation locale, inflation qui doit tourner autour de quatre à cinq pour cent sur les deux dernières années.

Faites vos calculs !
|
De plus de nombreux produits qui sont importés, ceux qu’en général nous aimons bien, sont plus chers qu’en Europe … transport oblige.

L’électricité est également d’un prix très élevé, par contre nous aurions tendance à dire que l’essence est moins chère. Pas pour les Américains.


A tout cela il vous faut ajouter que n’étant plus couvert par le système français de couverture sociale, il vous faut payer une assurance santé indépendante de type CFE ou une compagnie d’assurance privée. Croyez-moi cela n’est pas donné.

Pour conclure, oui le coût de la vie aux Philippines est inférieur à celui d’un pays européen, mais la différence est loin d’être aussi grande que vous le pensez,  particulièrement en ce moment avec un euro aussi bas.

Pour vivre comme un roi, ceci pour un couple et à ce jour, j’aurais tendance à dire que vous devez vous trouver avec des revenus supérieurs à  € 1.500.




Sous-estimer le coût de la vie (mise à jour mai 2017).


Les prix ont tendance à augmenter, à se situer légèrement au-dessus du taux d’inflation local. Mais, surtout pour ceux qui sont pensionnés tout du moins, vous devez considérer que nos pensions n’augmentant pas et avec l’inflation que nous connaissons ici, entre 1,5 et 3 %, notre pouvoir d’achat diminue d’autant. Le taux de change euro / peso est également à considérer.


Etre réaliste avec vos attentes


Vous avez un peu voyagé aux Philippines et vous avez trouvé que, sans être parfait, il est tout à fait possible de pouvoir voyager aux Philippines. De plus si vous vous y prenez plusieurs mois à l’avance, si vous achetez  vos billets d’avion bien à l’avance, le transport aérien défie toute concurrence. A la condition de se rendre dans une des grandes villes du pays desservie par les compagnies locales.

Voyager à destination d’une ville non desservie par l’avion peut-être problématique.
Il faut compter une moyenne de déplacement horaire de 25 kilomètres.

Vous avez une distance de 250 kilomètres à couvrir de votre point de départ jusqu’à votre pont d’arrivée … comptez dix heures.

Pour les enfants, oui il y a des écoles internationales de très bonne qualité … mais principalement sur Manille qui est une capitale éloignée des plages de sable blanc et deuxièmement votre budget de € 1.500 n’y suffira pas.

Le pain français,  je dirais que sauf à le faire vous-même, vous devrez vous en passer.

La charcuterie et les fromages, parfois quelques bricoles, mais mieux vaut trouver une combine comme vous grouper afin de faire venir de France.



Etre réaliste avec vos attentes (mise à jour mai 2017).


Du fait du développement des infrastructures, encore largement en cours, nous pouvons désormais compter sur une vitesse de déplacement terrestre de trente kilomètres à heure ; ceci en lieu et place des vingt-cinq d’il y a quelques années. Vous avez un trajet de trois cents kilomètres à effectuer… comptez dix heures.


L’inquiétude au sujet des visas


Oui les visas sont importants et obligatoires.

Néanmoins,  je peux vous assurer que les Philippines sont un, sinon le pays qui offre le plus d’options, de possibilités et de flexibilité. Nombreux sont ceux qui vivent tout simplement sur un visa touristique qui, sauf changement de dernières minutes, vous permet de séjourner 24 mois sur le pays, avant que de faire un petit tour en dehors des frontières. 

Donc ne vous inquiétez absolument pas pour le visa, il y en a très certainement un  qui vous est plus particulièrement adapté. 


L’inquiétude au sujet des visas (mise à jour mai 2017).

Nous dirons qu’au sujet des visas il y a amélioration dans la catégorie des visas touristiques, par contre en ce qui concerne les visas 13 (a) et 13 (g) nous constatons un certain durcissement pour les personnes divorcées et pour celles dont le mariage a été annulé.



L’inquiétude au sujet des taux de change

Vous n’y pouvez pas grand-chose.
Mais, comme expliqué dans un précédent post, il vous est toujours possible, à la condition d’avoir un peu de liquide d’avance, de vous prémunir en ayant des comptes en yens, en dollars US, peut-être en francs suisse et pourquoi pas en pesos.


L’inquiétude au sujet des taux de change (mise à jour mai 2017).


La seule solution, à mes yeux tout du moins, disposer d’un compte multidevises et en fonction des taux de change proposés, utiliser telle ou telle devise.


Ne pas apprendre un minimum au sujet de la culture de votre pays d’accueil


Lisez, relisez et apprenez un maximum au sujet de votre nouveau pays.
L’histoire, la géographie, les mœurs, les us et coutumes, le ou plutôt les langages, etc.

Préparez-vous, soyez relaxe et détendu, ne pensez pas que vous allez être systématiquement la cible partout où vous irez.

Une fois sur place essayez de vous détendre au maximum, soyez vous-même, attentif aux autres, peut-être  légèrement sur la défensive, tout au moins au début. Mais jamais agressif, souriez, sans pour cela être nié ou ressembler à un demeuré, n’hésitez pas à faire répéter si vous n’êtes pas certain d’avoir bien compris, etc. 



Ne pas apprendre un minimum au sujet de la culture de votre pays d’accueil (mise à jour mai 2017).


Je crois que je n’insisterai jamais assez sur cet aspect de l’expatriation. Efforcez vous d’en apprendre le plus possible sur votre pays d’accueil ; l’histoire, la géographie, la culture, les langues, etc.
C’est de cette façon et uniquement de cette façon, qu’il vous sera possible de vous adapter et de vivre des jours heureux sur l’archipel du sourire. 


À toutes et à tous je souhaite une excellente journée.


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines






dimanche 16 avril 2017

AMAZON(ES) ... AUX PHILIPPINES ?

Je discutais il y a quelques jours avec un ami allemand et la nouvelle qu’il m’a apprise m’a quelques peu surpris.

Mais il semblerait bien que cette fois, ce qui n’était qu’une rumeur jusqu’à ces derniers jours, se transforme en réalité. Comme j’ai déjà entendu plusieurs fois cette rumeur, sans qu’elle soit suivie de faits sur le terrain, je demeure circonspect.



Cela se produira-t-il cette fois ? Je l’espère.


Mais quelle est donc cette nouvelle ?
Tout simplement qu’’’Amazon’’ pourrait s’installer aux Philippines.


Amazon.com devrait mettre en place des opérations locales, dont une base de stockage, afin que ses produits puissent être expédiés sur l’ensemble de l’archipel, certainement à partir de Subic, voire d’une autre zone franche de la région de Manille.


Pas plus tard qu’hier, une deuxième source m’a confirmé la chose. Comme cette personne doit prochainement assister à une réunion commerciale à ce sujet, j’ai tout lieu de croire que l’information est véridique.

Maintenant, comme vous le savez si vous suivez mes petits blogs, une entreprise étrangère qui s’implique dans le commerce de détail n’est pas autorisée à opérer seule sur le marché philippin (d’où, il y a quelques années, le refus de Carrefour d’investir aux Philippines). C’est généralement la règle du soixante / quarante qui prévaut. Ce qui veut dire qu’Amazon va devoir s’associer avec un partenaire local qui détiendra au minimum soixante pour cent des parts de la société créée localement.



D’après ce que l’on a bien voulu me dire, Amazon s’associerait avec Philippine Retail Giant SM, Le Conglomérat de Henry Sy, le milliardaire philippin et propriétaire des SM Malls. Malls que l’on trouve dans toutes les grandes villes de l’archipel.

De plus, j’ai appris qu’Amazon serait impliqué dans la logistique, en partenariat avec la compagnie maritime Giant Philippine (2GO). Personnellement, je doute que 2GO puisse livrer selon les critères draconiens de délais et de fiabilité que sont ceux d’Amazon.
Souhaitons que 2GO s’intègre et fasse de ces critères  les siens.


À ce jour nous avons deux importantes sociétés de e-commerce aux Philippines : ‘’Lazada’’ et ‘’Alibaba’’. Bien que, depuis avril 2016, le capital de Lazada est majoritairement détenu par Alibaba.

L’arrivée d’Amazon aux Philippines pourrait signifier un changement majeur dans l’E-commerce sur l’archipel.

Cela entraînerait une concurrence très forte dans un marché quelque peu endormi où les plus gros font un peu la loi et où les prix demeurent relativement élevés.
Les magasins pratiquent des prix élevés et personne ne semble vouloir engager la ‘’guerre des prix’’. L’arrivée d’Amazon sur le marché pourrait changer la donne, ceci pour le plus grand profit du consommateur. 

De plus, des prix nettement plus abordables pourraient inciter plus de philippins à utiliser les services des sociétés de vente en ligne. Actuellement le Philippin préfère le cash et a du mal à acheter dans des magasins virtuels.




Les cartes de crédit sont encore peu utilisées sur le pays, sauf des cartes de débit qui sont, la plupart du temps, utilisées pour des retraits de cash dans les Distributeurs automatiques.

Sous la pression des Américains (j’aurais l’occasion de revenir là-dessus dans un prochain billet), le Gouvernement philippin devrait s’engager très prochainement dans une lutte contre le paiement en cash. Ce qui n’est pas gagné d’avance croyez-moi, car le cash est roi sur nos îles.  Donc certainement plus de clients potentiels pour des entreprises américaines comme Amazon. 

Étonnant comme les pièces du puzzle de la mondialisation se mettent en place sous nos yeux.

Les Philippins, une fois en possession de moyens de paiements électroniques, seront-ils plus enclin à acheter en ligne ? Possible, mais ils sont encore largement majoritaires ceux qui aiment ‘’voir et toucher’’ avant que d’acheter.

Lazada
Lazada.com est une société privée de commerce électronique allemande, fondée par Rocket Internet en 2011. En 2014, le groupe Lazada a exploité des sites en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam. Ses principaux investisseurs étaient Tesco, Temasek Holdings, Summit Partners, JPMorgan Chase, Investment AB Kinnevik et Rocket Internet.

Ses sites ont été lancés en mars 2012, avec un modèle commercial de vente  aux clients de produits provenant de leurs propres entrepôts. En 2013, il a été ajouté un modèle de marché qui a permis à des détaillants tiers de vendre leurs produits via le site de Lazada;
Depuis avril 2016, Lazada est majoritairement détenue par Alibaba Group.


Alibaba
Alibaba est une société chinoise de commerce électronique qui offre des services de vente de consommateur à consommateur, de business à consommateurs et de business à business, via les portails Web. Il fournit également des services de paiement électronique, un moteur de recherche d'achats et des services de cloud computing. Le groupe a débuté en 1999 lorsque Jack Ma a fondé le site Alibaba.com, un portail business-to-business pour relier les fabricants chinois aux acheteurs étrangers. En 2012, deux des portails d'Alibaba ont traité des ventes de 1,1 billions de yuans (170 milliards de dollars). 

Les fournisseurs d'autres pays sont représentés, mais avec des contrôles plus stricts que pour les entreprises chinoises. La société opère principalement en République populaire de Chine (RPC). À l'heure de clôture à la date de son premier appel public à l'épargne (IPO), le 19 septembre 2014, la valeur de marché d'Alibaba s'élevait à 231 milliards de dollars US. C'est le plus grand détaillant au monde en avril 2016 surpassant Walmart, avec des opérations dans plus de 190 pays,  ainsi qu'une des plus grandes entreprises d'Internet.

Alibaba est le détaillant le plus dominant au monde, générant plus de volume brut de marchandises (GMV) que Amazon.com et eBay combinés. Ses ventes et profits en ligne ont dépassé tous les détaillants américains (y compris Walmart, Amazon et eBay) combinés en 2015.  Le groupe s'est également développé dans l'industrie des médias et du divertissement.


SM Mall 

Je précise qu'en aucun cas je ne fais de la publicité pour Amazon.

Jusqu’à maintenant, pour certains achats comme tentes de camping, téléphones portables, caméras, etc., j’utilisais les services de Lazada. La livraison est certainement moins rapide que celle proposée par Amazon, de plus il y a parfois des ratés… Néanmoins, les prix sont corrects.

Amazon va-t-elle nous apporter un plus ?
Sur les prix, la disponibilité des produits et les délais de livraison ?
‘’Wait and see’’, comme nous avons l’habitude de dire ici.

À toutes et à tous je souhaite une excellente semaine, que la force soit avec vous.

Pour plus d'information ou des explications complémentaires, vous pouvez : laisser un commentaire en fin de ce blog ou me joindre par e-mail :jevisauxphilippines@gmail.com



     Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.



    Retrouvez-moi sur :
       Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines